Mieux comprendre l’ésotérisme

Publié le : 18 janvier 20224 mins de lecture

L’ésotérisme se traduit par la doctrine des choses intérieures, perceptibles et non tangibles. Cela signifie qu’il a un rapport avec la métaphysique et le spirituel. Ce terme d’origine grecque est généralement mal compris et souvent considéré comme secret, occulte, voire malveillant. Comment expliquer cette théorie ? Poursuivez votre lecture.

Initiation à l’ésotérisme : qu’est-ce que c’est ?

L’initiation ésotérique désigne un processus par lequel un savoir caché qui se rapporte aux secrets de la Nature est transmis à un initié par un mentor. Ce savoir peut être codifié ou structuré et l’initié, effectuant ses propres découvertes, devient progressivement son acteur. Il s’agit d’aborder et de transmettre des éléments primordiaux à comprendre afin de saisir les notions exorcisme, numérologie, chamanisme, magie blanche, etc. On peut avoir recours à des éléments tels que les boules de cristal, le pendule, les bracelets en minéraux, les bracelets de perles en pierre, etc. Ceux-ci permettent à tout initié de pratiquer et d’approfondir ses connaissances.

Ésotérisme et exotérisme

On a tendance à confondre exotérisme et ésotérisme. Le premier correspond au savoir que nous pouvons obtenir par l’apprentissage ou l’éducation. On peut donc l’acquérir à travers les enseignements transmis par les professeurs ou les livres. Il s’agit de connaissances venant de l’extérieur de chacun. C’est ce qui le différencie de l’ésotérisme, car ce dernier tire son essence à l’intérieur d’un être. Certaines personnes pensent que nous disposons tous de la capacité ésotérique. Nous n’avons qu’à booster cette faculté et elle sortira. D’autres personnes, par contre, estiment que cette capacité est réservée à quelques adeptes. Dans tous les cas, il est évident que la capacité à exploiter et à développer l’ésotérisme en soi n’est point donnée à tout le monde.

L’ésotérisme et ses différentes formes

L’ésotérisme n’est pas une science certes, mais il connaît tout de même de nombreuses disciplines. On parle de « don » dans le langage courant. Pour les pratiquants et les initiés, il désigne plutôt une capacité d’explorer et d’exploiter l’esprit. Et selon la forme de la doctrine, les pratiquants peuvent réaliser un accompagnement spirituel. Ils peuvent également préparer et guider l’esprit d’un individu afin d’atteindre le bien-être. Il y a aussi des pratiquants ayant développé des sens qui leur permettent de lire des traits et des signes en vue de prophétiser la destinée ou le futur. Enfin, même si l’héritage se fait souvent au niveau familial, il peut également se transmettre d’une autre façon sans qu’il y ait forcément un lien de sang.

Plan du site